Mieux télétravailler grâce à la minute sophro

Depuis les mesures de confinement prises pour lutter contre a propagation du Covid-19 dans l’Hexagone, le télétravail s’est imposé comme le nouveau quotidien de nombreux Français. Cette nouvelle façon de travailler se pratique dans la situation inédite de confinement et peut donc générer stress et anxiété. Clémence Moreaux, psychologue et sophrologue, nous montre quelques exercices pour calmer cette tension nerveuse. Alors prenez une minute pour inspirer, expirer et écouter.

Même si les conseils d’un télétravail réussi sont scrupuleusement suivis avec la mise en place de routines adaptées à la situation inédite du confinement, stress et anxiété peuvent prendre le dessus. Alors, comment soulager ces tensions ? Clémence Moreaux, psychologue et sophrologue, nous conseille sur les bons gestes à adopter pour déconfiner corps et esprit.

Penser au physique et au psychique

Nombre d’experts (kinésithérapeutes, psychologues du travail, sophrologues…), s’accordent : il est nécessaire de garder des routines et de mettre en place un lieu dédié au travail, afin de maintenir de bonnes habitudes. « Il est important de garder des routines simples, comme prendre une douche, son petit-déjeuner ou son café, et de s’habiller. Puis de s’installer à son bureau. Il est nécessaire de dissocier le lieu professionnel au privé, de réaménager les espaces si besoin afin d’avoir un lieu dédié à son activité. Mais attention à ne pas l’installer dans la chambre, que l’on soit en famille ou seul », nous conseille Clémence Moreaux.

L’influence sur le psychique est importante. Mais l’organisation n’est toutefois pas suffisante dans tous les cas de figure. Attention également au stress et à l’anxiété en période de confinement.

« Lorsque l’on commence à stresser, il faut se dire que la période est exceptionnelle. Même s’il est difficile de se projeter, que le temps reste long, elle reste temporaire »

Que faire donc pour diminuer son stress et ses tensions anxieuses ?

Les bons gestes pour déconfiner corps et  esprit

Lâcher prise, et accepter la façon dont va s’organiser notre travail. Les capacités et la concentration ne seront pas les mêmes qu’en temps normal.

S’organiser, établir un planning en début de semaine. Faire entrer dans ce planning, les tâches et objectifs. Pas trop strict, pas trop rigide. Il faut être flexible, pour les enfants, conjoint, collègue et imprévus.

Prendre le temps. S’accorder des pauses, attention à l’épuisement professionnel, il y a moins de limites et de cadre en télétravail

Faire des exercices (Lieu sûr, décontraction musculaire…cf vidéo)

Se créer un sas de décompression avant de réintégrer sa vie privée

Vous allez aimer