déconfinement et stress
Publié le 3 min

Déconfinement et stress, quelles conséquences sur la santé du salarié ?

À l’heure du déconfinement des Français et du retour au bureau pour certains, le stress lié à la menace d’une infection au Covid-19 est toujours bien présent dans les esprits. À cela s’ajoutent les angoisses générées par de nouvelles mesures sanitaires à respecter. Pas simple de reprendre la route du bureau lorsque le danger infectieux est toujours là – d’autant que stress et santé ne font pas bon ménage.

S’il est prolongé dans le temps et d’une intensité accrue, le stress peut même avoir de sérieuses conséquences sur la santé. C’est pourquoi il est essentiel de réduire son impact en limitant les sources de stress – que ce soit dans sa vie professionnelle ou dans sa vie personnelle. Quels sont les effets du stress sur la santé, et pourquoi notre corps réagit-il ainsi ?

Les effets du stress sur la santé

Si le stress n’est pas une maladie en soi, il peut avoir des conséquences importantes sur la santé, lorsqu’il dure dans le temps avec une réelle intensité. Zoom sur les principaux symptômes et pathologies engendrés par le stress.

Quels symptômes ?

  • Les symptômes physiques

Ces symptômes « attaquent » directement le corps sous la forme de troubles digestifs, de douleurs diverses comme des maux de tête ou des douleurs musculaires. Des troubles du sommeil peuvent aussi s’installer durablement.

  • Les symptômes émotionnels

Plus orientés sur le côté psychologique, les symptômes émotionnels se traduisent par une hypersensibilité, une nervosité accrue et des crises d’angoisse ou de panique. À terme, ils peuvent entraîner une dépression profonde.

  • Les symptômes intellectuels

Difficultés à se concentrer, à prendre des décisions ou des initiatives sont les principaux symptômes dits « intellectuels ».

astuce-visio

Bon à savoir: Ces différents symptômes peuvent obliger les personnes qui en souffrent à avoir recours à des médicaments calmants, ou à se replier sur elles-mêmes.

Quelles pathologies ?

Lorsque les symptômes précédemment cités s’installent dans le temps en raison d’un stress chronique, les conséquences sur la santé peuvent être importantes. Le stress peut être responsable du syndrome métabolique, qui regroupe des pathologies bien spécifiques comme l’hypertension artérielle, l’obésité abdominale, l’apparition de cholestérol, etc. Ce premier stade pathologique ouvre la voie à d’autres afflictions comme les maladies cardiovasculaires.

Les salariés exposés à un stress important sont particulièrement sujets à ce genre de pathologies, mais pas uniquement. On peut ajouter l’apparition de troubles musculosquelettiques (TMS), notamment pour les salariés qui exécutent des tâches répétitives et physiques. Autres pathologies directement liées au stress : l’anxiété et la dépression.


D’après l’étude The Workforce View in Europe réalisée par ADP en 2019, près d’un Français sur cinq serait stressé quotidiennement au travail. Le pays figure parmi les pays européens où les salariés sont les plus stressés – derrière l’Allemagne et la Pologne. D’après l’Express, 60 % des salariés notent un impact négatif du stress sur leur santé.

Pourquoi le stress est-il si néfaste pour la santé ?

Si l’impact du stress sur la santé est connu des scientifiques depuis des années, les raisons qui expliquent le phénomène sont plus difficiles à définir.

Une récente étude menée par le Centre d’immunologie de Marseille-Luminy explique pourquoi le stress influe sur les défenses immunitaires. Une partie de la réponse vient des récepteurs β2-adrénergiques, présents sur de nombreuses cellules, dont les cellules immunitaires. Les hormones générées par le corps en période de stress viennent se lier aux récepteurs β2-adrénergiques et réduisent la production de cytokines inflammatoires, des molécules normalement produites par les cellules immunitaires pour éliminer les virus.

De fait, cette baisse de production réduit l’efficacité du système immunitaire par extension. Le corps est donc moins capable de se défendre face à une attaque virale ou bactérienne, notamment.

Déconfinement et retour au travail : source de stress ?

Depuis plusieurs semaines, la crise du coronavirus a pris toute la place dans l’esprit des Français. Si une grande partie des salariés ont dû rester chez eux pendant plus d’un mois et demi de confinement, le stress et la peur de s’exposer au virus ont été leur quotidien.

À l’heure du déconfinement, de nombreux salariés appréhendent le retour au bureau, et particulièrement de prendre les transports en commun bien souvent bondés. Un stress supplémentaire qui vient fragiliser les défenses immunitaires.

Une des solutions possibles pour préserver la tranquillité d’esprit et le système immunitaire de ses salariés : proposer un retour graduel dans les locaux de l’entreprise, lorsque cela est possible, et continuer le télétravail le plus longtemps possible.

Vous allez aimer