télétravail et isolement
Publié le 3 min

Comment lutter contre le risque d’isolement des télétravailleurs?

Depuis le déconfinement, le télétravail reste la norme pour de nombreux salariés. Si beaucoup apprécient sa flexibilité, les risques d’isolement, de perte de repères et de motivation sont importants. Décryptage et conseils pour retisser et renforcer le lien entre salariés et entreprises.

En avril, 41% des salariés en télétravail ont vécu une dégradation du lien social. C’est ce que révèlent les résultats de la deuxième vague du baromètre Malakoff Humanis sur le télétravail en période de confinement. Toujours selon cette étude, on découvre des salariés stressés (39%) et une charge mentale qui à encore augmenté par rapport à mars, presque un tiers s’en plaignent (32%). Ces symptômes s’inscrivent dans un processus d’isolement qui dure, facilité par un télétravail qui se prolonge de façon presque indéterminé. « Il semble préférable de ne plus considérer que l’isolement se réduit à un état, mais de l’envisager comme un processus qui « fragilise » la relation au travail du salarié », déclarent Jacques Marc, Vincent Grosjean et M. C. Marsella dans l’étude, Dynamique cognitive et risques psychosociaux : isolement et sentiment d’isolement au travail.

Briser ce processus d’isolement par le collectif, vecteur d’émotions

Car au travail…on fait bien plus que travailler. On sociabilise, on partage des émotions. « Ce qui a affecté un collègue est susceptible d’affecter un jour un autre membre du groupe » assure l’étude. Et cette viralité des émotions forme le socle des relations humaines dans l’entreprise.  Mais face à un télétravail qui dure, l’isolement se fait plus sentir et risque d’emmurer le télétravailleur. Comment agir pour prévenir ce risque? Dans une des chroniques du Confiné Libéré, animée par le journaliste David Abiker pour le Comptoir, le vice-président de Havas Paris, Olivier Bas, a notamment mis en avant les leviers émotionnels à activer pour réengager les équipes dans l’entreprise d’après la crise. Il a insisté notamment sur le rôle crucial joué par les managers de proximité capables de sentir les signaux faibles et qui doivent impérativement garder le moral parce que cette crise sanitaire que nous avons traversé se gagne par le mental.

Valoriser des communications de qualité pour retisser le lien social

Durant la crise, les entreprises ont bien tenté de maintenir le dialogue et la conversation entre les salariés éparpillés. Multipliant parfois les canaux de communication. Zoom, Skype et Hangout ont permis au début de confinement de maintenir les échanges et les moments conviviaux… Un principe qui s’est délité au fur et à mesure des semaines. Laetitia Vitaud, rédactrice en chef chez Welcome to the Jungle alerte : « L’échange ne passe pas par les réunions zoom, où l’on récrée finalement une forme de présentéisme en télétravail, qui n’est pas sain. »

Car en réalité, ce n’est pas la quantité mais plus la qualité de la conversation qui joue dans le sentiment d’isolement. « Ainsi, des salariés en télétravail peuvent être isolés physiquement, mais être en communication et partager des informations avec d’autres (clients, collègues…) qui peuvent leur prêter assistance en cas de nécessité », selon Jacques Marc, Vincent Grosjean et M. C. Marsella.

Pratiquer un management bienveillant

Ce sentiment d’isolement peut également se rééquilibrer via un management bienveillant, à l’écoute, disponible, flexible et donnant du sens au travail. « La personne humaine a besoin de bienveillance pour vivre et donner le meilleur d’elle-même. Si elle ne reçoit pas suffisamment de bienveillance, sa nature se rebelle : le niveau de stress augmente et la motivation baisse », démontrent le DRH Yves Desjacques et le Docteur Philippe Rodet dans leur livre Le management bienveillant : La bienveillance est l’indicateur d’un monde encore humain.

Enfin, il est important de maintenir un droit à la déconnection. Car beaucoup de salariés isolés, se sont lancés dans un continuum de travail, glissant doucement vers une extrême fatigue. Là aussi, le rôle du manager s’avère essentiel. 

Vous allez aimer