Visuel_
Publié le 4 min

2ème édition des Trophées de la QVT : 4 idées à retenir des lauréats

La performance sociale de l’entreprise est le moteur de sa performance économique. La 2ème édition des Trophées de la QVT nous prouve que cette conviction va au-delà des mots. Focus sur quatre manières d’améliorer la santé et la qualité de vie au travail de ces salariés en toute efficacité.

Parler de capital humain, c’est bien, mais agir pour l’améliorer véritablement, c’est mieux ! Depuis 10 ans, Malakoff Médéric Humanis développe des programmes d’études et de recherches afin de décrypter et comprendre l’humain en entreprise : qualité de vie au travail, santé, absentéisme… Cette année, le groupe, leader de l’assurance santé et de la prévoyance collective, a décidé d’être partenaire officiel de la 2 ème édition des Trophées du bien-être et de la Qualité de Vie au Travail qui s’est tenue le 9 décembre 2019 au Théâtre de Paris et de soutenir des projets innovants dans ce domaine.

L’importance de la QVT en entreprise

« La QVT est un sujet qui nous tient particulièrement à cœur. Aujourd’hui, la nouvelle entreprise mélange les préoccupations autour de la santé, du bien-être et de la qualité de vie, pour les mettre au premier plan, les conjuguant avec la performance. C’est pour cela, il est important de miser sur le capital humain », a déclaré lors de la soirée des Trophées du bien-être et de la Qualité de Vie au Travail, Marc Fargeas, responsable études stratégiques chez Malakoff Médéric Humanis.

Car la QVT n’est pas « un truc de RH », mais elle répond à un besoin. « Aujourd’hui, nous ressentons ce besoin de QVT, les salariés viennent nous voir et demandent plus de personnalisation, d’attention et de sens au travail », selon Maylis Danné, directrice talents et engagement chez Nestlé. L’importance des pratiques managériales et de l’investissement dans l’humain n’est donc plus à démontrer. Et pour passer à l’action, voici quatre solutions faciles à mettre en place pour vous et vos salariés :

Un exosquelette pour soulager les TMS

Qui ? SNCF

Quoi ? SHIVA EXO , l’exosquelette multi-assistances

Récompense : Médaille de bronze dans la catégorie Solution santé et prévention

Travail répétitif, port de charges lourdes… Comme le souligne notre récente étude sur l’absentéisme en entreprise , les troubles musculo-squelettiques sont à l’origine d’un quart des arrêts maladie. Les postes de maintenance sont particulièrement exposés à ces risques. Consciente de cela, la SNCF a développé SHIVA EXO, en partenariat et en open innovation avec Ergosanté Technologie. Cet exosquelette propose une assistance physique à contention qui permet de soulager le dos et les épaules de son utilisateur. Donc de réduire douleurs et risques sanitaires au travail.

« C’est un investissement qui a un coût, 10 000 euros, mais il accompagne l’humain dans des tâches parfois difficiles », confie Yonnel Giovanelli l’ergonome de Shiva Exo, en portant son exosquelette comme une seconde peau. Et, Odile Duchenne, directrice déléguée chez Actineo d’ajouter : « C’est fascinant d’imaginer que demain ces exosquelettes seront peut-être sur nos toits, aidant l’humain dans son travail  ».

Une application pour prendre soin de ses yeux

Qui ? COACH FOR EYES

Quoi ? L’application Vizygood

Récompense : Médaille d’or ex æquo dans la catégorie Solution santé et prévention

Qui ne travaille pas sur écran ? Salariés en entreprise, ouvriers en industrie et même artistes et artisans qui modélisent leurs travaux… Aujourd’hui, tout le monde ou presque travaille sur un ordinateur, sans compter le recours quotidien à son smartphone ou la digitalisation des démarches administratives. Résultat : près de 70% des salariés se plaignent de fatigue visuelle. Pour préserver leurs yeux, l’application Vizygood active des pauses visuelles et propose des exercices ludiques pour tonifier et détendre les muscles oculaires. « Nous sommes très heureux de voir que l’on reconnaît aujourd’hui la santé visuelle comme quelque chose d’important, car on subit tous les jours ces effets. Nous luttons pour la bonne santé des yeux grâce à ces petits exercices et aux pauses qu’on leur donne  », se réjouit Nathalie Willart, fondatrice de Coach for Eyes et orthoptiste de formation.

L’app Vizygood est basée sur des pratiques orthoptiques médicalement prouvées. Plus de 90% des utilisateurs constatent une amélioration de leur santé visuelle.

De nouveaux modes de collaboration basés sur la confiance

Qui ? POLE EMPLOI

Quoi ? La Performance par la Confiance

Récompense : Médaille d’or dans la catégorie Engagement des salariés

En complément d’une politique QVT centrée sur ses collaborateurs, Pôle emploi développe avec « Performance par la Confiance » de nouvelles pratiques managériales afin de consolider sa performance sociale. Des modes de collaboration innovants en termes opérationnels et relationnels redonnent ainsi à nos managers un rôle de facilitateurs et de développeurs des compétences de toutes et tous. « Nous avons mis en place ce système d’accompagnement par la confiance dans 25 agences. En donnant carte blanche aux collaborateurs, nous avons vu la différence ! Les retours des demandeurs d’emplois étaient très positifs, comme ceux des salariés. Et nous avons même fait baisser le taux d’absentéisme de courte durée de 9%  », a fièrement déclaré Jean-Marc Vermorel, directeur Nouveau Pari de la Confiance chez Pôle emploi.

Améliorer l’engagement collaborateur par le mécénat de compétences

Qui ? VENDREDI

Quoi ? Une (ou plusieurs !) journée à mettre ses talents au service d’un projet à impact

Récompense : Médaille de bronze dans la catégorie Engagement des salariés

Vendredi est la start-up sociale qui propose de démocratiser l’engagement des collaborateurs grâce au mécénat de compétences. Pour un salarié, « faire un vendredi  », c’est dédier une ou plusieurs journées de travail à mettre ses talents au service d’une association ou d’une entreprise sociale. Le tout en restant payé à temps plein ! Vendredi propose un accompagnement et une plateforme pour permettre à tout le monde de s’engager facilement pour la société.

« Nous voulons poser une question simple : « à quoi ressemblera votre vendredi ? ». Nous souhaitons que les salariés puissent donner un sens différent à leur temps de travail. Le but est de réduire l’individuel et de pousser les collaborateurs vers le collaboratif et le social, en travaillant pour une cause. Et ce n’est pas obligé d’être le vendredi ! », harangue Félix de Monts, initiateur du projet.

Retrouvez l’intégralité des lauréats sur le site des Trophées de la QVT

Vous allez aimer